Le monde est beau

Posted on jeu. 02 janvier 2014 in Linux

Encore un post bookmark pour montrer que LVM c'est de la balle. Ça rendra votre vie meilleure, vous aurez le poil luisant et tout et tout.

Résumé de la situation :

J'ai un duo de disques durs de 700Gio monté en RAID-1. J'utilise LVM pour gérer l'espace de manière facile :

  • 1 pv de 700Gio
  • 1 vg que inclut l'ensemble la pv décrite au dessus (appelé vg0 par la suite)
  • une bonne dizaine de lv pour :
    • des machines virtuelles
    • un gros espace de stockage (appelé data par la suite) qui devient trop petit car oui ~~je suis un homme~~ les Steven Seagal ça prend de la place

L'idée de ce post, est de montrer comment ajouter une autre paire de disques durs (2 Tio toujours en RAID-1) afin d'étendre l'espace de stockage. Le tout sans transfert de données et surtout sans en perdre.

Voilà la recette :

  1. Identification des disques (nouveaux=sda,sdb + anciens=sdc,sdd)
  2. Création d'une partition raid (type FD) sur chaque noveau disque dur (cf la page man de fidsk)
  3. Création du volume raid sur le nouveau disque (ici on va créer /dev/md2):
mdadm --create /dev/md2 --level=1 --raid-disks=2 /dev/sda1 /dev/sdb1
  1. Se remémorer la configuration lvm :
vgdisplay
  1. Création du vp :
vpcreate /dev/md2
  1. wait la fin de la synchro (et ça peut être long)....
  2. Étendre le vg existant pour incorporer le nouveau volume physique :
vgextend vg0 /dev/md2
  1. Faire une vérification de la partition
e2fsck -f /dev/vg0/data
  1. L’extension en elle même (on ajoute 1.7Tio)
lvextend -L+1700G /dev/vg0/data

Tada, mangez c'est chaud.

Note : Les deux dernières étapes sont réalisées avec la partition démontée. Dans la mesure où le système de fichiers est ext3, on aurait pu le faire à chaud (mais jamais testé).