Alors docteur ? Il va faloir opérer.

Posted on jeu. 21 janvier 2010 in Electronique

Mon bureau recèle bon nombre d'objets divers et variés qu'il ne faut absolument pas jeter sous peine de le regretter pendant au moins 10 secondes (mais si, j'suis sûr que servira un jour...).

Et bien, pour une fois j'avais raison de garder cette station de travail DELL en pièces détachées dont tout le monde me disait qu'elle avait un problème. En effet, après une durée aléatoire de fonctionnement, la machine se plantait ou redémarrait, ou freezait, enfin, que des trucs joyeux en somme.

Après un rapide diagnostique, j'ai écarté la piste du problème soft en virant l'OS sale et en testant un GNU/Linux. Mais les coupables étaient les condensateurs sur le point d'exploser (facilement identifiables car ils sont bombés). L'un d'entre eux avait déjà commencé à fuir de partout (et pas en courant). De plus un collègue avait déjà rencontré ce type de problème et l'avait réglé en changeant un condensateur. Il parait même que les condos de chez DELL sont coutumiers du fait. Bon ok, sur la photo on ne voit pas qu'il fuit de partout mais je peux garantir que c'est dégueulasse.

Condos pourris

Une petite commande plus tard nous voici en possession d'un stock de condos suffisant pour repeupler la carte mère.

Étape 1 : Retirer les condos défectueux. Plutôt simple une fois qu'on maitrise la technique : chauffer la soudure à la bourrin et tirer comme une brute pour faire venir le bestiau. Il existe aussi une méthode plus subtile mais avouez que vous vous en foutez ?

Voici des photos des coupables ainsi que la carte mère après cette étape.

Les coupables

Condos virrés

Étape 2 : Souder les nouveaux condos à la place des anciens. C'est là que les ennuis commencent. En effet, les trous prévus par DELL sont déjà limite trop petit, mais avec des restes de soudure dedans, ils sont carrément bouchés (il je ne vous parle pas des pattes de composants cassées dedans). Encore une fois, la méthode subtile n'aura pas été retenue. Je recommande donc le chauffage de la piste comme un gros beuf et l'insertion du condensateur petit à petit à l'aide d'une pince plate.

Et après deux séances de travail voici le résultat obtenu :

Condos changés

Ah si, un dernier truc pour finir : Ça remarche (et bien en plus !!!)